Publié dans confidentialité et vie privée, courriel, droit et lois, travail

Utiliser mon adresse courriel du bureau pour communiquer avec mes proches : une bonne idée?

Avez-vous le droit d’utiliser votre adresse de bureau dans un autre contexte que celui du travail? Si votre employeur ne le dit pas explicitement, effectivement, vous avez le droit. Cependant, est-ce que c’est une bonne chose de le faire?

Ce que dit la loi

Les courriels que vous utilisez pour le travail ne sont pas confidentiels, mais vos courriels personnels le sont. Autrement dit, votre employeur a le droit de consulter les courriels que vous utilisez pour le travail, mais pas ceux qui sont de nature confidentielle.

Votre employeur ne peut intercepter ou utiliser volontairement vos communications privées, même si elles sont faites en milieu de travail. (…) Toutefois, si votre employeur a émis des directives claires à l’effet que l’utilisation du courrier électronique à des fins personnelles au bureau est interdite, il pourrait accéder à l’ensemble de votre courrier électronique afin de vérifier si vous respectez les directives émises. (Éducaloi)

Ce qui se passe en réalité

La loi est très claire et pleine de bon sens moral, mais est-ce que c’est suffisant? En effet, qu’est-ce qui vous dit que la personne qui consulte les courriels, même avec de bonnes intentions — pour avoir accès à une information importante en votre absence, par exemple — ne découvrira pas « par erreur » ou « par hasard » un courriel très personnel?

Dans un billet précédent, j’ai souligné l’importance de se munir de plusieurs adresses de courriel, notamment pour mieux les gérer et limiter la distraction. Or, cette idée est tout aussi valable pour vous assurer que ce qui se passe dans votre vie privée reste de nature privée. Même si la loi vous protège, comment serez-vous en mesure de savoir si l’on en sait plus sur vous que vous le croyez?

Laissez-moi de vous parler d’une expérience personnelle. Lorsque je suis arrivé en poste au sein d’une organisation, on m’avait donné accès à la boîte de courriel d’une personne qui ne travaillais plus pour l’organisation, puisque j’avais besoin d’informations-clés qui étaient susceptibles de s’y trouver.

Or, en passant à travers des messages, j’ai trouvé plusieurs courriels de nature très personnelle, qui m’ont placé dans une situation inconfortable. En effet, comment aurais-je pu savoir que ces courriels-là étaient confidentiels avant de les avoir consultés, ne serait-ce qu’en partie? J’étais pourtant de bonne foi, et je n’aurais rien fait avec ces informations, mais je me suis senti très mal pour cette personne, dont j’avais brimé l’intimité par accident!

Ce qui appartient à César…

Votre adresse de bureau appartient à votre employeur, on est d’accord là-dessus? Alors pourquoi l’utiliser à d’autres fins que votre travail ou vos affaires?

Il est tout à fait légitime pour un employeur d’avoir accès à ce qui est envoyé et reçu avec un outil qu’il met à la disposition de ses employés pour travailler, ne serait-ce que pour accéder à des informations stratégiques essentielles à la poursuite de ses activités. N’êtes-vous pas d’accord? D’ailleurs, un courriel échangé par un employé peut servir de preuve en cas de litige, par exemple.

Même si la loi interdit à votre employeur de consulter vos courriels personnels, ne prenez pas le risque que quelqu’un — même de bonne foi — tombe sur un courriel qui ne concerne que vous. Séparez vos courriels du bureau des autres courriels.

Félix Arseneau

Auteur :

Expert en organisation et en gestion de l'information.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s