Publié dans critique, idées et points de vue, livre, travail

Critique du livre « Tout accomplir sans peine » / David Allen (Making It All Work)

David Allen est connu pour son livre à succès Getting Things Done (S’organiser pour réussir, en français), et la méthode de gestion du temps qu’il y propose.  Celle-ci est sans doute l’une des plus connues dans le monde en ce qui a trait à la productivité personnelle et professionnelle.

Si l’on oublie la récente réédition (2015) de l’ouvrage qui l’a rendu si populaire, le dernier livre que l’auteur a écrit en 2008 se nomme Making It All Work.  Intrigué par l’auteur et par le titre, j’ai mis la main sur la traduction québécoise de cet ouvrage dont le titre est Tout accomplir sans peine, publiée en 2009. Lire la suite de « Critique du livre « Tout accomplir sans peine » / David Allen (Making It All Work) »

Publié dans communication, critique, enjeux sociaux, livre, société, surabondance d'information (infobésité), travail

Infobésité : Comprendre et maîtriser la déferlante d’informations / Caroline Sauvajol-Rialland

Disponible sur le site de Vuibert.fr

Caroline Sauvajol-Rialland vient de publier un nouveau livre sur les enjeux reliés à la communication interne et la gestion de l’information. Dans Infobésité, l’ancienne journaliste dresse un portrait global des enjeux liés à la surcharge informationnelle, en particulier dans les milieux de travail, mais aussi dans une perspective sociale. Lire la suite de « Infobésité : Comprendre et maîtriser la déferlante d’informations / Caroline Sauvajol-Rialland »

Publié dans enjeux sociaux, surabondance d'information (infobésité)

Il n’y a pas « trop » d’information : il y a trop de mauvais filtres

Le mal de l’information

On dit souvent qu’on est « bombardé » d’information, de toutes sortes. On en retrouve dans les courriels, dans les sites Web, dans les médias sociaux, comme dans les médias traditionnels : télévision, radio, journaux. Les journaux gratuits se sont d’ailleurs multipliés. Y a t-il vraiment « trop » d’information? Lire la suite de « Il n’y a pas « trop » d’information : il y a trop de mauvais filtres »